Sur le même sujet

  • Adjugé, vendu !

    Une vente aux enchères solidaire ! C'est ce qu'ont expérimenté Cédric et Sophie Bondonnat.

  • Ouvrir les portes de l’amitié à son enfant

    Alors qu'elle était pédiatre au Centre d’action médico-social précoce (CAMSP) de Versailles, le docteur Marie-Annick Maspoli livra

  • Une amitié salvatrice

    Véritable remède contre la morosité, le film "Intouchables" est aussi une histoire d’amitié qui triomphe du malheur.

© DR

© DR

Adjugé, vendu !

Une vente aux enchères solidaire ! C'est ce qu'ont expérimenté Cédric et Sophie Bondonnat. Grâce à la générosité de leurs amis, ils ont pu acheter un nouveau fauteuil roulant pour Cédric.

Cédric, mon mari, avait besoin d’un nouveau fauteuil roulant manuel. Mais la sécurité sociale nous en refusait le financement car nous venions d’en acheter un qui s’avérait inadapté à son handicap. Nous devions donc attendre cinq ans avant de pouvoir réaliser cet achat…

Nous étions alors en train de déménager. Incidemment, j’ai raconté autour de moi que nous avions une armoire pleine de dessins et peintures réalisés au cours de nos études d’architecte d’intérieur et d’art plastique, et de nos premières années de vie professionnelle. Nous nous étions toujours dit que nous ferions un jour une exposition, mais l’accident de Cédric étant survenu au début de notre mariage, nous n’avions jamais réalisé ce projet.

Une amie dont le mari est notaire m’a proposé d’organiser une vente aux enchères lors de notre pot de départ. Le jour J, nous étions une cinquantaine d’amis, adultes et enfants. C’était assez festif ! Au total, nous avons ainsi récoltés 1200 euros qui nous ont permis d’acheter le fauteuil de Cédric, le revendeur de matériel ayant accepté de s’aligner sur le montant de la vente. Aujourd’hui, quand nous allons voir nos amis, ils nous montrent où ils ont accroché chez eux nos dessins. Cela me touche d’autant plus que nous n’habitons plus la même ville. Jamais, de moi-même, je n’aurais osé lancer cette vente, et elle a permis de poser entre nous une amitié. Par la suite, nous avons envoyé une photo de Cédric dans son nouveau fauteuil pour bien remercier chacun.

Sophie Bondonnat

Ombres et Lumière n°200

Pour aller plus loin

A voir aussi