Sur le même sujet

Alexandre et Guy, deux résidents du centre médico-social Lecourbe, témoignent dans le documentaire Corps et Ames.

Alexandre et Guy, deux résidents du centre médico-social Lecourbe, témoignent dans le documentaire Corps et Ames.

Corps & Ames

Dans un très beau documentaire à voir en ligne, la Fondation St Jean de Dieu invite à porter un nouveau regard sur les jeunes atteints d’un handicap moteur.

Au cœur du centre médico-social Lecourbe, à Paris, les réalisateurs Grégoire Gosset et Loïc Wibaux nous emmènent découvrir le quotidien de jeunes « en situation extraordinaire », comme aime le dire la directrice Clarisse Ménager. Très vite, c’est la personne qui nous apparaît et son handicap passe au second plan. Eux aussi ont des rêves, des projets d’avenir, créent des amitiés fortes. C’est pourquoi, dans ce centre de la fondation Saint Jean de Dieu, les choses sont faites pour qu’ils puissent vivre autant que possible comme des valides de leur âge. Ainsi, à 20 ans, Obed est heureux de pouvoir inviter à déjeuner ses amis dans le studio qui lui est prêté à l’intérieur même du centre. Sylvain, lui, ne peut bouger aucun membre, ni même se nourrir par la bouche, mais grâce au travail des ergothérapeutes ayant conçu tout un équipement spécial, le garçon de 28 ans peut utiliser un ordinateur notamment. Il est touchant aussi de voir qu’une profonde amitié est possible entre Guy et Alexandre, et ce depuis l’enfance. L’un voudrait donner des concerts, l’autre aimerait fonder une famille… Et finalement, ce dont ils ont le plus besoin, autant que les personnes valides, « c’est de se sentir aimé », comme le dit si bien Emmeran, un résident âgé de 13 ans, lors de la conférence de presse présentant le film. Par ce dernier, ces jeunes expriment leur volonté de se confronter au monde, d’affronter leurs peurs, d’apprendre à vivre, et c’est une belle leçon de courage qu’ils nous donnent.

Caroline Bauchet - 19 juin 2017

Film disponible en ligne sur www.corpsetames-film.fr

 

Pour aller plus loin

A voir aussi