Sur le même sujet

De gauche à droite : Sophie Lutz, Véronique Dufief et Tugdual Derville. © Christel Quaix

De gauche à droite : Sophie Lutz, Véronique Dufief et Tugdual Derville. © Christel Quaix

La fragilité peut-elle sauver le monde ?

A l’occasion de la parution de sa nouvelle formule, Ombres & Lumière organisait ce 6 janvier un événement de lancement atypique:
une table ronde dans l’obscurité totale, au restaurant “Dans le noir” (Paris 4), en présence de Sophie Lutz, Tugdual Derville et Véronique Dufief, désormais chroniqueurs réguliers de la revue, sur le thème : "la fragilité peut-elle sauver le monde ?"
 
A réécouter ici :
 

Pour aller plus loin