Sur le même sujet

  • Adjugé, vendu !

    Une vente aux enchères solidaire ! C'est ce qu'ont expérimenté Cédric et Sophie Bondonnat.

  • Ouvrir les portes de l’amitié à son enfant

    Alors qu'elle était pédiatre au Centre d’action médico-social précoce (CAMSP) de Versailles, le docteur Marie-Annick Maspoli livra

  • Une amitié salvatrice

    Véritable remède contre la morosité, le film "Intouchables" est aussi une histoire d’amitié qui triomphe du malheur.

© c. de La Goutte

© c. de La Goutte

La rencontre, source de paix

A l'occasion du prix "Pacem in terris" qu'il a reçu le 7 juillet 2013, Jean Vanier invite à partager autour de soi l'expérience vécue dans les communautés Foi et lumière. Là où des murs se sont construits entre les hommes, la rencontre est ferment de paix. Réflexion

Bien des personnes ne se seraient jamais rencontrées s’il n’y avait pas eu Foi et Lumière. Je crois que beaucoup de gens voudraient une autre vision de la société et de notre monde. Vous savez comme moi que notre société encourage la compétition et la rivalité, en nous poussant à gravir la pyramide du pouvoir. Or le danger, quand une société est basée sur ce désir d’avoir plus et de faire plus, est d’oublier l’essentiel. Et l’essentiel, c’est "être humain". C’est se rencontrer comme des enfants de Dieu, comme des hommes et des femmes qui ont chacun un cœur. Peut-être a-t-on des difficultés et des fragilités, du mal à comprendre, à marcher ou à parler, mais derrière cela, il y a ton cœur et le mien. Au sein de l’Arche et de Foi et Lumière, il y a la rencontre. A chaque fois, c’est une rencontre entre deux personnes. On ne regarde pas si tu es capable ou incapable, si tu peux faire beaucoup de choses. Non, tu es un être humain. Tu es une personne, créée et aimée par Dieu, tu es importante, tu as un cœur.

Née pour l’unité

Il y a quelques années, j’ai fait une retraite pour tous les membres de Foi et Lumière du Chili et des pays environnants. En allant de l’aéroport vers Santiago, le chauffeur me dit : "A gauche, tous les bidonvilles de Santiago (…) à droite toutes les maisons riches protégées par la police et les militaires", et il ajoute : "Personne ne traverse la rue." Chacun reste dans sa pauvreté ou sa richesse matérielle. L’intuition de Foi et Lumière était l’idée d’un rapprochement. Pour que ceux qui se sentent exclus puissent trouver une communauté, des frères et des sœurs, trouver des lieux où nous puissions célébrer la vie ensemble. C’est une œuvre de paix, et l’œuvre de Dieu est de rapprocher des êtres humains, comme l’indique la prière de Jésus : "Que tous soient un comme le Père et moi sommes uns." Une autre fois où j’étais à Bethléem, je me suis promené sous ce mur de huit mètres de haut et de 150 km de long qui sépare deux peuples, celui d’Israël et celui de Palestine. Je me suis dit : ce mur sépare les êtres humains, des arabes et des juifs. Ici, on ne peut que pleurer sans prendre position pour l’un ou l’autre. Mais étant sous ce mur, je me suis dit qu’il y a aussi les murs autour de mon propre cœur. Or le grand désir de Jésus, c’est de venir pour nous aider à traverser cette route qui nous sépare. Foi et Lumière, ce sont des communautés où des gens différents peuvent se rencontrer comme des êtres humains.

Des lieux de célébration et de mission

Quand nous retournons dans nos communautés ou dans nos familles après des rencontres Foi et Lumière qui ont été des éclatements de joies et de vraies célébrations, on peut parfois se sentir en difficulté et voir émerger des tensions. Certains différends s’installent et certaines personnes peuvent avoir peur de prendre leurs responsabilités. La vie communautaire n’est jamais facile et demande que l’on soit inspiré par l’amour. L’amour qui est quelque chose de petit, dans le quotidien. Saint Paul nous dit : "L’amour prend patience." C’est accepter l’autre différent, comme il est. C’est de porter tout et de supporter tout. Au cœur de Foi et Lumière, il y a la personne fragile, et ce qui lui donne du sens, c’est son cœur, qui offre cette facilité de vivre des rencontres capables d’allégresse et de gaieté. Il y a encore beaucoup de gens vulnérables qui n’ont pas de communauté, pas d’amis. Encore trop de parents ignorent que Foi et Lumière existe et qu’on y célèbre la joie. Foi et Lumière est appelé à être missionnaire. Nous sommes les messagers d’une Bonne Nouvelle ! Chacun peut dire à ses amis : je fais partie d’une communauté où on est heureux, où on célèbre ; on est là comme des enfants de Dieu qui célèbrent la vie, comme des êtres humains finalement. Chacun, avec nos difficultés et nos fragilités, mais nous nous aimons. Aimer, ce n’est pas faire des choses pour des gens. Ce que nous apprenons à Foi et Lumière, c’est de révéler à l’autre : "Tu es plus beau que tu n’oses le croire", au plus faible comme au moins faible : "Tu es important et précieux. Tu as une valeur, et toi tu peux être un messager de joie et de paix. Toi, tu as une mission." Chacun de nous avons une mission sur la Terre. Jésus, quand il a ouvert le livre d’Isaïe a lu un texte qui disait : "L'Esprit de Dieu m’a consacré pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres, la liberté aux captifs, la vue aux aveugles et la liberté aux opprimés". Ça c’est la mission de Jésus. C’est de nous communiquer l’espérance. Nous qui avons la grâce de connaître et de vivre Foi et Lumière, nous sommes personnellement, mais aussi la communauté tout entière, tenus d’annoncer cette bonne nouvelle.

Jean Vanier

Extrait d’une conférence donnée à Lourdes, les 19 et 20 mai 2012, disponible sur www.foietlumiere.org, en format MP3.

Dernier livre de Jean Vanier : Les signes des temps, Ed. Albin Michel, 2012, 182 p.

Ombres et Lumière n°191

Pour aller plus loin

  • Adjugé, vendu !

    Une vente aux enchères solidaire ! C'est ce qu'ont expérimenté Cédric et Sophie Bondonnat.

  • Perrine Abelé, en trinôme autour du monde

    En juillet 2014, cette ergothérapeute, passionnée de voyages, a entamé un tour du globe en huit étapes.

  • Une amitié salvatrice

    Véritable remède contre la morosité, le film "Intouchables" est aussi une histoire d’amitié qui triomphe du ma

A voir aussi