Sur le même sujet

"Les bracelets rouges" © Aurélien Faidy / Vema Production / TF1

"Les bracelets rouges" © Aurélien Faidy / Vema Production / TF1

Les bracelets rouges

Avis mitigé pour cette nouvelle série de TF1, qui met en scène le quotidien de jeunes adolescents malades au sein d’un hôpital.

Inspirée d’une série catalane qui a connu un vif succès en Espagne, Les bracelets rouges est la nouvelle série phare de TF1. Elle met en scène les relations d’amitié entre de jeunes adolescents malades au sein d’un hôpital. On en ressort sur une impression un peu mitigée avec le sentiment que l’on a cherché à cocher toutes les cases pour refléter la société d’aujourd’hui, avec un côté plaqué, codifié : les jeunes cancéreux très attachants et amoureux tous les deux de la même jeune fille anorexique, l’adolescente insupportable qui concentre à elle seule tous les défauts de son âge, le black au grand cœur qui s’exprime comme un jeune de banlieue, les parents trop présents, le père qui fuit ou encore la mère rongée par la culpabilité… La série bénéficie d’une bande-son originale et tonique, mais pâtit d’un manque de relief et de profondeur. Les longueurs et les invraisemblances plombent l’histoire. On a parfois la sensation d’un retour aux sitcoms d’AB Productions des années 90… Malgré tout, Les bracelets rouges n’échappent pas au côté addictif de bien des séries. On s’attache à Thomas, Clément, Roxane, Côme, Mehdi et Sarah et l’on ne peut s’empêcher de regarder l’épisode suivant pour voir comment cela va finir…

Christel Quaix, ombresetlumiere.fr - 2 février 2018

TF1, le 5 février 2018, 21h00 et les 2 lundis suivants.

Pour aller plus loin