• Ariana Rivoire interprète Marie Heurtin, une jeune sourde aveugle du 19e siècle, dans un film fort toujours en salle. Un premier passage devant la caméra réussi pour cette lycéenne. © Michael Crotto

    L’éclosion d’Ariana

    Dans le dernier film de Jean-Pierre Améris, toujours en salle, Ariana Rivoire joue le rôle de Marie Heurtin, une jeune sourde-aveugle, sortie de son isolement à la fin du 19e siècle grâce à l’éducation patiente d’une Fille de la Sagesse.

    Lire la suite
  • "Marie Heurtin" porte à l'écran l'histoire vraie d'une jeune fille sourde-aveugle sortie de son isolement à la fin du 19e siècle, grâce à la patience d'une religieuse et l'apprentissage de la langue des signes tactile. © Michael Crotto

    Comme un enfantement

    Dans le film "Marie Heurtin", Jean-Pierre Améris raconte l’histoire de cette jeune fille, sourde et aveugle, sortie de son enfermement grâce à la patience et l’éducation acharnée d’une religieuse.

    Lire la suite
  • Dîner dans le noir est une expérience unique. A Paris, le restau "dans le noir" fête ses dix ans. D'autres grandes villes comme Londres, Moscou, et Barcelone, ont lancé le concept.

    Dix années "dans le noir"

    Dîner dans l’obscurité totale, en étant servi par des non-voyants ? C’est l’expérience proposée par le restaurant "Dans le noir", à Paris, qui fête ses 10 ans cette année. Nous y avons passé la soirée.

    Lire la suite
  • "Aveugle, j’ai longtemps caché ma tristesse"

    Tout petit, Ali-Barthélemy Chihani a perdu la vue et quitté sa famille. Un double traumatisme pour cet algérien, aujourd’hui webéditeur à la bibliothèque du Centre Pompidou à Paris. A 42 ans, il se souvient.

    Lire la suite
  • Aymeric Danjou a perdu de la vision après qu’il a contracté à huit ans une bactérie atteignant les poumons. ©D.R. pour Ombres et Lumière

    "Je ne veux pas de pitié"

    Son compositeur préféré est Mozart. Aymeric Danjou, 18 ans, est malvoyant depuis sept ans et rêve de devenir pianiste.

    Lire la suite
  • ©thinkstock

    Le handicap vient bouleverser la quête identitaire de l’adolescent

    Sylvie Abomnes est psychologue clinicienne dans un établissement accueillant des enfants et adolescents déficients visuels, et elle-même aveugle. Elle analyse ce que signifie perdre la vue à cette période de remaniement physique et psychique.

    Lire la suite

Pages

A voir aussi