Bientôt Noël, jour de Joie sur la terre

Samedi dernier, nous avons fêté Noël avec un peu d’avance dans notre Communauté de Foi et Lumière.

Tout le monde est arrivé avec ses fardeaux, plus ou moins lourds, mais souvent très lourds. Chacun a posé son sac à dos.

Les temps d’échange et d’écoute, l’atelier de fabrication des figurines pour les ombres chinoises, l’apéro confectionné sur place par tous, chacun trouvant une place en fonction de ses talents et de ses capacités, la messe, l’apéro pris ensemble, convivial, le dîner partagé dans la Joie, les chants de Noël, le spectacle d’ombres chinoises sur la nuit de la Nativité, les cadeaux faits maison,… tout cela a été une parenthèse bienfaisante, apaisante, une pause appréciée par tous. Alors, oui, nous sommes repartis avec nos sacs à dos mais riches de ces bons moments et des rires partagés.

Et en regardant cette belle communauté de pauvres de cœur chanter « Douce Nuit » à pleins poumons avec juste quelques couacs, je repensais à une femme qui était venue au village pour nous aider à préparer la veillée de Noël. Cette Madame « moi, je sais » nous avait expliqué qu’on ne pouvait pas chanter « Douce Nuit » en début de messe parce que, « vous comprenez, il n’est pas encore né ! ».

Mais Madame « moi, je sais », tu le sais que cela fait plus de 2000 ans qu’il est né ? Tu le sais qu’avec ces principes vieillots et tes chants « musicalement riches » en latin, tu vides les églises des jeunes qui sont l’avenir de l’Eglise que tu transformes donc en Eglise sans avenir ?

Et je me suis mis à sourire en l’imaginant assister à une messe où un prêtre africain entrainait des foules de jeunes en les faisant chanter « Il est vraiment Ressuscité » sur l’air de « Il est vraiment phénoménal ». Musicalement pauvre mais joyeusement hyper riche !

Je vous souhaite de belles fêtes de Noël pleines de beaux chants entrainants, de Joie et d’Amour, dans la Vérité du message du Christ.

Hubert Saillet, ombresetlumiere.fr – 18 décembre 2017

Hubert Saillet est père de cinq enfants, dont Marie-Océane, qui est polyhandicapée. Il est responsable, avec son épouse, d’une communauté Foi et lumière à Compiègne (Oise).

Sur le même sujet

  • Revivre après le suicide d’un proche

    En France, environ 10000 personnes mettent fin à leur jour chaque année laissant leurs proches dévastés par le chagrin et aux prises av

  • Vers la lumière

    La réalisatrice des Délices de Tokyo sublime la rencontre entre une audio descriptrice et un non voyant.

  • Un jubilé avec vous !

    L'édito de Cyril Douillet, rédacteur en chef d'Ombres & Lumière