Bonne impression ou Résurrection ?

Je sors de cette Semaine sainte, étourdi par la succession si rapide des événements.

Avec Jésus, et les disciples, passage accéléré par le triomphe, les trahisons et les abandons, la tristesse et l'angoisse, la mort, le silence du Samedi saint. Pour fêter Pâques avec notre fille, nous allons la chercher dans son foyer. Nous sommes toujours bien accueillis par ses amis, qui s'empressent : « elle vous attend », avec des sourires mêlés de tristesse, car la plupart n'ont plus de famille proche.

L'un d'eux nous salue dans le couloir, s'en va, puis revient sur ses pas, vient me serrer la main, puis, droit dans les yeux, m'interroge : « Est-ce que je vous fais bonne impression ?» Je lui réponds : « Oui, bien sûr, je vois votre gentillesse, votre sourire et votre regard bleu si profond. » Son visage s'illumine, ses yeux s'attardent sur moi, puis il s'en va, plus serein.

Je ne pouvais pas rêver meilleure invitation à vivre la veillée Pascale. Je suis donc prêt lorsque nous retrouvons notre fils handicapé psychique et sa famille. Il vit fréquemment ce passage de l'inquiétude, du stress qui le guette, au réconfort, à une meilleure image de lui.

Nous fêtons avec lui, sa femme et leurs enfants, les 15 ans de leur mariage. Je relis la précarité des débuts de leur aventure commune, comment leur amour les fait tenir ensemble.

Ma femme et moi leur disons notre merci, chacun avec ses mots de mère et de père. Leur fille, 14 ans, trouve son expression, bien à elle, affectueuse, étonnamment mûre et lucide pour dire ce qu'elle doit à ses parents, avec leurs limites qu'elle perçoit et leur force de vie.

Je peux me laisser emporter, avec la communauté paroissiale, dans la longue et belle traversée de la veillée Pascale. La famille de notre fils, qui croit en l'homme mais pas en Dieu, n'y participe pas, mais leur histoire est plus présente que jamais dans la célébration.

Pierre Sarreméjean, ombresetlumiere.fr – 19 avril 2017

Père de quatre enfants dont deux sont atteints de maladie psychique, Pierre Sarreméjean est membre de Relais Lumière Espérance, un mouvement spirituel pour les proches de personnes malades psychiques.

Sur le même sujet